Flux financiers illicites

La Suisse prend très au sérieux la problématique des flux financiers illicites (Illicit financial flows). Elle s’engage activement en faveur de normes internationales pour lutter contre les abus et met en œuvre de nombreuses mesures afin de garantir l’intégrité de sa place financière, qui compte parmi les plus importantes du monde. Par ailleurs, elle soutient depuis de nombreuses années des programmes pour renforcer les institutions financières des pays en développement.

Les flux financiers illicites sont un phénomène mondial complexe, qui concerne de nombreux pays. Sur le fond, on entend par ce terme le transfert transfrontalier de capitaux en relation avec des activités illégales, telles que le blanchiment d’argent, la corruption, ainsi que la fraude ou l’évasion fiscale. De même, il est difficile d’estimer le volume global de ces flux. Comme tous les grands centres financiers internationaux, la place financière suisse est confrontée à des risques d’abus. La Suisse déploie de grands efforts pour participer à l’élaboration de normes internationales, puis pour transposer ces normes dans sa législation nationale et les faire appliquer avec efficacité.

Ci-dessous de nombreux exemples de cet engagement:

Dernière modification 10.09.2020

Haut de la page

https://www.sif.admin.ch/content/sif/fr/home/finanzmarktpolitik/illicit-financial-flows.html