La présidente de la Confédération Doris Leuthard a rencontré à Rome le chef du gouvernement italien Paolo Gentiloni

Berne, 05.05.2017 - La présidente de la Confédération Doris Leuthard a rencontré le vendredi 5 mai 2017 à Rome le président du Conseil des ministres italien Paolo Gentiloni et le ministre des infrastructures et des transports Graziano Delrio. Au menu des entretiens figuraient des questions tant bilatérales qu’européennes ou internationales. Le lendemain samedi 6 mai, la présidente assistera au Vatican à la cérémonie d’assermentation de la Garde suisse pontificale; elle devrait également s’entretenir avec le pape François et avec l’archevêque Paul R. Gallagher, le ministre des affaires étrangères du Saint-Siège.

La présidente de la Confédération et le président du Conseil des ministres Gentiloni ont tous deux rappelé la force et la diversité des
relations entretenues par la Suisse et l'Italie et souligné la volonté des deux pays d'aborder de manière constructive les questions encore ouvertes et de rechercher des solutions.

L'entretien a notamment été consacré aux liens financiers entre la Suisse et l'Italie. Dans ce contexte, la Suisse a une nouvelle fois plaidé en faveur d'une solution satisfaisante pour les deux parties en ce qui concerne l'accès au marché italien pour les instituts financiers suisses. La coopération transfrontière ainsi que la politique de la Suisse à l'égard de l'Union européenne et la politique européenne de l'Italie ont également été abordées.

Pour ce qui est de l'actualité internationale, l'entretien a essentiellement porté sur la situation en Libye et sur les migrations à destination de l'Europe. L'Italie constitue à cet égard le principal pays partenaire de la Suisse, et la présidente Leuthard a salué la qualité de la coopération mise en œuvre dans ce domaine. Les deux parties ont rappelé la nécessité de mettre en place au niveau européen une politique solidaire d'accueil des réfugiés au moyen d'un mécanisme de répartition permanent et contraignant.

Ont par ailleurs été abordés les objectifs que l'Italie se fixe pour la présidence du G7 qu'elle exercera cette année. De même, et alors que le tunnel de base du St-Gothard a été inauguré il y a tout juste un an, les infrastructures et les transports ont également été évoqués, la présidente de la Confédération s'entretenant à cet égard non seulement avec le président du conseil des ministres Gentiloni, mais aussi avec le ministre Graziano Delrio, précisément chargé de ce portefeuille. Les entretiens ont notamment été consacrés à l'avancement des travaux dont fait l'objet le réseau de lignes qui relie la Lombardie au Tessin.

Mario Gattiker, secrétaire d'État aux migrations au sein du Département fédéral de justice et police (DFJP), et Jörg Gasser, secrétaire d'État aux questions financières internationales au sein du Département fédéral des finances (DFF), ont participé aux entretiens avec le gouvernement italien.

Rencontre avec le pape François et l'archevêque Gallagher

Figureront notamment au menu des entretiens officiels avec le pape François et l'archevêque Paul R. Gallagher, ministre des affaires étrangères du Saint-Siège, les défis que représentent pour l'Europe la migration et le populisme, l'environnement, la recherche d'une solution de paix au Moyen-Orient et la prévention de l'extrémisme violent. Les relations bilatérales qui unissent la Suisse et le Saint-Siège seront elles aussi évoquées, de même que les célébrations consacrées cette année à Nicolas de Flüe et à la Réforme.

La délégation suisse qui rencontrera ce samedi le pape comptera également le président du Conseil des États Ivo Bischofberger et le landammann d'Obwald Franz Enderli, dont le canton est cette année l'invité d'honneur de la cérémonie d'assermentation de la Garde suisse pontificale.

À l'issue de la cérémonie, la présidente Leuthard rencontrera les 40 gardes suisses nouvellement assermentés. Intervenant juste après l'année sainte 2016, il s'agit là d'un renouvellement substantiel des effectifs de ce régiment de 110 hommes. La formation des nouveaux gardes a récemment été renforcée : au service militaire effectué en Suisse s'ajoute depuis 2016 une formation d'un mois au sein de la police cantonale tessinoise.


Adresse pour l'envoi de questions

DETEC, Service de presse, +41 58 462 55 11



Auteur

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

https://www.sif.admin.ch/content/sif/fr/home/dokumentation/medienmitteilungen/medienmitteilungen.msg-id-66598.html